L'ouverture de nouveaux points de vente reste la clé de voute du développement des enseignes. 

L'édition (2016) de l'étude “How Active Are Retailers Globally?” réalisée par CBRE (150 grandes enseignes internationales de la zone EMEA) montre que les réseaux maintiennent leur confiance dans le potentiel des magasins physiques bien ancrés sur les marchés européens. les dernières évolutions du e-commerce renforcent cette conviction avec une offre de services technologiques résolument orienté vers la complémentarité entre point de vente physique et digital (phygital).

En phase de démarrage et/ou lorsque ses ressources financières le permettent le réseau se développe sous forme intégré. Les succursales peuvent être des établissements secondaires (sans indépendance juridique ou financière), des succursales autonomes ou des filiales.

Un réseau succursaliste dispose du même niveau de contrôle qu'un commerçant indépendant isolé sur les points dont il est propriétaire ou qu'il contrôle. 

En fonction de la réplicabilité de leur concept, de leur stratégie d'implantation et de leur ressources financières et opérationnels, les réseaux succursalistes peuvent aussi s'ouvrir au commerce indépendant organisé (associé ou franchise).

 

 

 

 

 

 

 

Différences entre filiales et succursales

Filiales et succursales sont des établissements distincts (d'un point de vue juridique, financier ou géographique) de la maison mère. Ils sont caractérisés par : 

  • Un personnel distinct de la maison mère
  • Une clientèle autonome

La succursale n’a pas de personnalité morale propre et dépend de l'établissement principal : 

  • Elle traite au nom du siège principal de l’entreprise
  • Elle a un local distinct de celui de la maison mère
  • Son personnel de direction, même habilité à traiter avec les tiers, est subordonné au siège
  • Son activité commerciale est limitée à des opérations de même nature ou conforme à l’objet social de l'établissement principal
  • Il y a une unité de patrimoine complète entre la succursale et l’entreprise principale.

La filiale a une personnalité morale propre : 

  • Elle peut partagé les mêmes locaux que la maison mère si son activité est différente
  • Elle n'est limitée dans son activité commerciale que par son propre objet social
  • Son personnel de direction est distinct et autonome
  • Elle dispose de son propre patrimoine

Si des formalités de création et des frais de fonctionnement réduits militent en faveur de la création de succursales l'unité de patrimoine et d'objet social peuvent constituer un frein au financement du réseau. La filiale permet d'intégrer des investisseurs externes (ou de l'actionnariat salarié) au niveau de la société d'exploitation sans imposer d'ouvrir le capital de la maison mère.

 

Scroll to top