Si à l'image du commerce coopératif et associé, les réseaux de franchise transfèrent la charge du financement et le risque d'exploitation à des commerçants indépendants, ils s'en distinguent par une organisation verticale qui reprend les fondamentaux des réseaux intégrés.

Détentrice du savoir-faire et de la marque, la tête de réseau les licencient auprès des commerçants indépendants qui lui sont affiliés. Si elle est libre d'associer les membres du réseau dans un processus de concertation sur le développement de son organisation et le devenir de l’enseigne, elle reste seule responsable du processus de décision.

La France se situe au 1er rang européen et au 3ème rang mondial en terme de CA réalisé par des franchisés, en croissance régulière depuis 2006. Les têtes de réseaux sont diversifiées (équipement, alimentaire, hôtellerie-restauration, services à la personne, voyages, …) et leur nombre est en augmentation constante (+6,5 % en moyenne depuis 2006), tout comme le nombre de points de vente (+5,3 %)

La franchise en Europe

 

 

Scroll to top